Prophylaxie

La prophylaxie

La prophylaxie désigne le processus actif ou passif prévenant l’apparition ou la propagation d’une maladie. Le terme fait aussi référence à des procédés médicamenteux ainsi qu’à des campagnes de prévention. Il ne s’agit pas d’un traitement médical mais d’un processus liant la prise de conscience d’un risque constaté ou pressenti à une réponse médicale ou de santé publique.

Types de prophylaxie :

  • la prophylaxie primaire doit empêcher l’apparition d’une maladie.
  • la prophylaxie secondaire doit empêcher une rechute.

La prophylaxie concerne aussi bien les maladies infectieuses que les parasitoses ou le développement psychomoteur.

Les maladies et infections, les plus communes chez le chien :

  • La maladie de carré :

C’est une maladie virale contagieuse de chien à chien d’évolution mortelle. La contamination se fait par contact (urine, salive etc..). Le virus pénètre par voie nasale ou oculaire. Les symptômes sont la fièvre, les yeux rouges qui coulent, le nez qui coule, la toux, le vomissement, la diahrrée, les troubles nerveux. VACCIN !

  • La Parvovirose :

C’est une maladie virale trés résistante dans le milieu extérieur, trés contagieuse chez le chiot. Les symptômes sont une apparition brutale de vomissements et de diahrrée souvent hémorragique. VACCIN !

  • L’hépatite de Rubarth :

C’est une maladie virale contagieuse résistante dans le milieu extérieur. Elle est trés fréquente mais passe souvent inaperçue. Les symptômes sont la fièvre, le vomissement, le diahrrée, l’atteinte de l’oeil, des ganglions au niveau de la gorge. Maladie mortelle chez le chiot. VACCIN !

  • La toux du chenil :

C’est une maladie virale contagieuse avec complication de surinfection des voies aériennes supérieures par des bactéries, le plus souvent des bordetelles. Cette infection se retrouve dans les lieux où sont rassemblés plusieurs chiens ou dans des locaux où la ventilation est défectueuse.

  • La piroplasmose :

C’est un parasite. Cette maladie ressemble beaucoup au paludisme chez l’homme. VACCIN !

  • Maladie de Lyme :

C’est une maladie contagieuse, transmissible à l’homme, due à une bactérie. Elle est le plus souvent transmise par une morsure de tique. Les symptômes sont la fièvre, la fatigue, la perte d’appétit, des articulations souvent chaudes et gonflées. Pour l’éviter, tout d’abord, traiter son chien contre les parasites, si contamination, il y a un vaccin.

  • La rage :

C’est une maladie virale toujours mortelle. Le virus est fortement concentré dans la salive des animaux porteurs. La transmission se fait principalement par morsure d’un animal porteur du virus, cela avant même qu’il n’ait des symptômes de la maladie. Suite à une morsure, le virus migre (incubation) dans le cerveau avant de rejoindre les glandes salivaire. Les symptômes sont principalement nerveux, changement de comportement (agressivité; peur..) problèmes de déglutition, voix modifiée, salivation, paralysies, démangeaisons. La mort survient en 4 à 5 jours après les premiers symptômes. VACCIN !

  • La Leptospirose :

C’est une grave maladie transmissible à l’homme. La contamination se fait par l’eau ou par morsure de rongeurs. Cette maladie atteint le coeur, les reins, le cerveau, parfois l’oeil. En fin d’évolution, il apparait une couleur jaune orange de l’oeil, la bouche et la peau. La mort est plus ou moin rapide. VACCIN !

  • La leishmaniose :

C’est une maladie commune au chien, mais aussi à l’homme. Elle est causée par un parasite microscopique appelé Leishmania infantum et peut avoir de graves conséquences sur la santé du chien. Elle se transmet par la piqûre d’un insecte appelé le “phlébotome” qui ressemble à un trés petit moustique et est actif de Mai à Septembre dans le bassin méditérranéen. Les symptômes sont l’amaigrissement progressif du chien, les problèmes cutanés (lésions ulcératives, dermatite sèche, perte de poils) , le saignement du nez, des ongles anormalement longs, une augmentation de la taille du foie et de la rate. Fièvre, inflammations des yeux (oeil rouge, douloureux, avec écoulement), atteinte rénale, souvent irréversible, qui se manifeste par une augmentation de la soif. Pour limiter les risques de piqûre, il est important de garder son chien enfermé dès le crépuscule car les phlébotomes sont actifs à la tombée de la nuit. Il est essentiel de prévenir la maladie et de protéger le chien grâce à un collier à base de detaméthrine, qui le protège aussi contre les tiques.

  • Cystite :

C’est une affection trés fréquente, surtout chez la chienne. L’animal urine trés souvent en petite quantité avec parfois du sang dans ses urines. Le traitement dépend de l’origine de la cystite, et fait le plus souvent appel à des traitements antibiotique.Une récidive nécessite des recherches médicales (tumeur, malformations, calculs urinaires, vaginite, infection de l’utérus, etc..).